Skip to content

Ne jamais refuser un défi

relever des défis, atteindre le sommet, dépasser ses peurs, croire en soi
Alors certes le sommet du truc qu’il escalade n’est pas aussi haut que celui de l’Himalaya, mais c’est l’intention qui compte.

Si quelqu’un pour qui vous avez de l’estime vous lance au défi là tout de suite, comment réagissez vous ? Vous n’allez quand même pas vous dégonfler, ce ne serait pas beau à voir. Vous allez lui montrer de quoi vous êtes capable et lui faire taire son bec. Imaginez maintenant que c’est vous-mêmes qui vous mettez tout seul au défi, jusqu’où êtes vous prêts à aller pour vous montrer qui vous êtes et ce que vous valez vraiment ? Êtes-vous prêts à vous éventrer par hara-kiri pour voir ce que vous avez dans le ventre ? C’est une métaphore hein !

Se sentir vivant grâce aux défis

Une vie sans défi, ce n’est pas marrant. Pourtant beaucoup négligent cette notion de défi et ne l’invitent pas à rejoindre leur quotidien. C’est bien dommage parce que ma foi ça ne tient qu’à eux. Vous par exemple, dites-moi franchement, quel est le dernier défi que vous avez relevé ? Si vous pensez à la fois où vous avez fait deux tours de stade à la suite pour impressionner votre voisine de classe au collège ou à la fois où vous avez sonné à l’interphone d’une vieille avant de partir en courant, c’est clairement que votre vie manque de défi.

Le défi, c’est le meilleur moyen pour palper notre progression à travers la vie et de se coucher le soir avec un sentiment d’accomplissement ! Il y a une infinité de défis à relever pour se sentir vivant et dépasser ses limites. Il peut s’agir de faire plus de deux jongles avec des quilles en bois, mais aussi de trucs plus concrets comme de faire ces choses que malgré votre envie, la peur vous empêche de faire depuis déjà trop longtemps. Allez de plus en plus loin et n’oubliez jamais que les limites n’existent que dans votre esprit !

Il faut tout de même que ce soit un minimum difficile pour vous, c’est le seul et unique critère à respecter pour faire un défi. Cela dit vous n’êtes pas obligés de commencer par aller affronter un ours brun à mains vu, vous pouvez y aller doucement, pas besoin de vous mettre trop de pression d’entrée.

Ce qui compte en vérité c’est de ne pas rester à stagner dans notre quotidien sans jamais se mettre à l’épreuve, car on fini par moisir. Nos passions s’émoussent, notre énergie diminue jusqu’à ce que notre seul place en ce monde semble être dans un cageot de légumes avariés.

C’est alors que l’on se regarde dans le miroir d’un air morose et le comble c’est que l’on ne sait même plus vraiment qui l’on est. Parce qu’on a passé notre vie à se laisser emporter par le courant tel un poisson mort. Tandis que relever des défis, c’est aussi bâtir des repères concrets, se définir petit à petit. Et quand on regarde dans le passé pour se faire une idée de qui on est vraiment, on peut se dire fièrement moi j’ai accompli ça, ça… Je suis quelqu’un !

N’attendez plus pour vous mettre au défi !

Alors n’attendez plus, mettez vous au défi ! Tout de suite. Il y a un projet que vous remettez sans arrêt à plus tard depuis déjà bien trop longtemps ? Mettez vous au défi de commencer maintenant et de ne plus vous arrêtez jusqu’à la fin, quitte à avoir des cernes de panda. Il y a une fille que vous n’osez pas aborder alors que vous avez des sentiments pour elle ? Alors allez l’aborder le plus rapidement possible, osez. Il y a un changement dans votre vie que vous voulez faire, mais vous avez peur du changement ? Alors franchissez le pas. Vous n’avez qu’à imaginer que je suis derrière vous à vous encourager vivement en criant votre nom !

Mettez vous à l’épreuve et voyez de quoi vous êtes capables. Vous vous demandez peut-être « Qu’est-ce qui vous engage à aller jusqu’au bout ? » Mais ça c’est à vous même de le comprendre ! Si vous abandonnez en cours de route, alors vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-même. Ce qui compte c’est de persister malgré les difficultés, d’aller jusqu’au bout malgré les obstacles et de se sentir fier de soi.

À chaque défi c’est presque comme si votre vie même était en jeu, vous devez ressentir la même adrénaline que si vous étiez poursuivis par une horde de requins affamés !

Si ça peut vous aider, imaginez-vous que vous êtes face à une entité maléfique et que si vous daignez abandonner, baisser les bras, alors elle prendra possession de vous et vous rongera de l’intérieur : les regrets, la frustration, le sentiment de ne pas être à la hauteur, de ne pas être accompli, d’être passé à côté de sa vie… Autant dire que ce n’est pas ce que je vous souhaite !

Relevez même des défis qui ne servent à rien pourvu que ça vous pousse à faire des efforts ! Mettez vous des bâtons dans les roues, placez des peaux de banane sur votre chemin, c’est le meilleur moyen pour apprendre à chuter puis à se relever !

Il peut vraiment s’agir de n’importe quoi, confrontez vous à toutes les situations qui vous effraient. Que ce soit prendre la parole en publique, dire ce que vous pensez au fond de vous à chaque fois que l’occasion se présente, escalader la Tour Eiffel sans protection de secours, ne plus vous laissez marcher sur les pieds, vous lancer dans un voyage rocambolesque au Kazakhstan, dire ses quatre vérités à la grosse truie qui vous sert de belle mère.

Le seul mot d’ordre c’est d’oser, de tenter, sinon des occasions de rêve vous glisseront entre les mains et le destin vous claquera bien des portes au nez qui pourtant cachaient peut-être des trésors merveilleux.

J’irais même jusqu’à vous conseiller de vous donner des défis qui rendent votre quotidien plus pénible qu’à l’accoutumé. Mais pourquoi donc vous compliquer la vie ? Eh bien tout simplement pour avoir le sentiment de vous dépasser ! C’est moins idiot que ça en a l’air, croyez-moi. Vous pouvez même mêler l’utile au désagréable, par exemple par le biais d’un régime alimentaire pesant, de prendre le temps de discuter au quotidien avec vos collègues de travail aussi passionnants soient-ils.

L’idée que j’essaye de vous communiquer c’est vraiment d’apprendre à tirer du plaisir dans le simple fait de relever un défi. Vous pouvez par exemple quitter votre lit le matin dès que le réveil sonne sans rester quelques secondes de plus sous la couette puis enchaîner avec une douche à l’eau froide. Bon là c’est vraiment un défi extrême réservé aux vétérans, je vous l’accorde.

Vous êtes gagnants quoi qu’il arrive

Même si l’enjeu du défi ne semble pas intéressant à première vue, sachez que le véritable enjeu se trouve en vous même ! La satisfaction d’avoir surmonté ce que l’on croyait insurmontable, d’avoir osé malgré tout… C’est la seule victoire qui vaut vraiment quelque chose, celle d’être allé jusqu’au bout malgré vents et marées. On a de quoi se sentir fier de soi !

Notre estime personnelle s’accroît à chaque fois que l’on ose relever un défi, même si on perd, car l’essentiel c’est d’oser ! Tout se joue dans votre tête, vous savez que vous avez un défi à relever, et la seule personne qui sera là pour vous applaudir n’est autre que vous-même. N’attendez pas une récompense extérieure, car c’est vous-même qui devez vous récompenser après chaque effort accompli, après chaque goutte de sueur versée.

Si vous allez aborder celle qui vous fait chavirer et que ça ne se passe pas comme prévu, si vous donnez tout ce que vous avez dans votre défi et que finalement le sort vous joue un mauvais tour en vous gloussant au nez, sachez que ce n’est pas bien grave et que vous ne devez surtout pas vous considérer tel ce perdant qui repart les mains vides et avec un visage de déterré !

Car rappelez-vous, le défi que vous vous êtes donné n’était autre que d’oser, que d’aller jusqu’au bout, et ça vous l’avez fait, n’est-ce pas ? Alors croyez en votre pouvoir et sachez que vous êtes gagnant quoi que puisse en dire les autres ! Vous n’avez pas besoin d’attendre l’assentiment d’autrui pour vous sentir victorieux ! Vous êtes le propre maître de votre victoire.

La vie nous propose plein de défis au quotidien, il suffit de regarder autour de soi et de se dire tiens ça ça pourrait faire un joli défi. Alors hop on ne perd pas une seconde et on se lance.

Si le destin nous offre une opportunité, on se doit de la saisir ! Alors à la vue d’un signe, que ce soit une annonce, une jolie fille, lancez-vous et quoi qu’il arrive ne regrettez pas ce que vous avez eu le courage de faire. Le regret c’est bien au contraire celui de ne pas avoir saisi sa chance et d’avoir laissé son existence nous passer devant les yeux en ayant trop peur de l’échec pour essayer de la saisir.

Conclusion

Relevez les défis de la vie avec bravoure et vous ressortirez gagnants quoi qu’il arrive ! Parsemez votre quotidien de défis et prenez l’habitude de vous dépasser ! Si vous n’êtes pas un fervent admirateur de la vie réelle, vous n’avez qu’à penser que chaque défi est comme un trophée remporté dans un jeu. Si vous voulez obtenir le platine, il va falloir suer. Et n’oubliez pas que ce n’est pas n’importe quel jeu, c’est celui de la vie, alors donnez-vous à fond !

Published inUncategorized

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *