Skip to content

Devenir un héro

devenir un héro, super-héro, réveiller son potentiel
Ce n’est pas en allant quotidiennement à la salle de musculation que vous allez voir un S apparaître sur votre torse !

Oui vous avez bien lu, le titre est on ne peut plus sérieux, je vais ici même vous enseigner comment faire pour devenir un héro. Ce que j’ai à vous proposer n’a rien d’un tutoriel couture pour confectionner une cape. Vous pourrez même conserver votre tenue décontractée il n’y a pas de problème. Le costume ne fait pas le super moine. Non voyez-vous, être un héro, c’est avant tout dans la tête, c’est un état d’esprit.

Il suffit de vouloir être un héro pour le devenir. Peut-être bien que vous serez le seul à vous auto-proclamer héro, mais c’est déjà ça, il faut bien que ça commence par quelqu’un. Et puis je vous rappelle qu’il ne s’agit pas ici de remédier à votre besoin de reconnaissance. Vous ne ressortirez certes pas de cette lecture avec une immunité aux balles, mais elle vaut tout de même le coup. Vous aurez ici toutes les clés pour devenir un héro ! Ensuite, il ne tient qu’à vous de vous transformer, bien entendu. Si vous préférez boire du thé devant netflix, je ne vais pas vous forcer la main.

Que les plus pleutres d’entre vous arrêtent de paniquer, vous n’aurez même pas à verser une goutte de sang pour devenir des héros. Vous n’avez pas besoin non plus besoin de camper en début de nuit devant la seine à attendre qu’une âme en détresse s’y jette pour pouvoir sauver un individu de la noyade. Patience, je vais tout vous expliquer.

Un héro sans super-pouvoir

Pour commencer, vous devez comprendre une chose, il ne faut pas obligatoirement avoir des super-pouvoirs pour être un héro. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas la force de Hulk que vous êtes condamnés à être ce fameux gringalet indigne d’intérêt que l’on toise du regard.

Vous vous dites d’un air blasé que la roulette de la génétique ne vous a pas fait de cadeau et que par conséquent vous ne serez jamais un héro ? Eh bien détrompez-vous. Votre incapacité n’est pas réelle, c’est juste vous-mêmes qui doutez de vos capacités. Vous n’avez pas réellement conscience du potentiel qui se cache en vous. Il n’y a pas de critère décisif pour être un héro, il suffit juste de croire en son propre pouvoir. Que vous soyez un nain barbu ou un ectomorphe, n’oubliez pas que tout se joue dans la tête.

Sachez que le véritable héroïsme n’a rien à voir avec tout ça ! Si l’on retire les supers-pouvoirs aux supers-héros, ils n’en restent pas moins des héros ! Alors certes, peut-être que le « super » se perd, mais être un héro c’est déjà pas mal. Ne fantasmez pas sur les explosions ou sur la taille des biceps, mais plutôt sur ce qu’une personne est prête à faire, jusqu’où elle est prête à aller, ce qu’elle est prête à endurer, par la simple force de sa volonté.

En gros, tout le monde peut devenir un héro. Peut-être même que votre voisin obèse qui sue assez pour faire fleurir un désert et que vous regardez d’un air pas très flatteur est en vérité un héro comme on en a jamais vu. Il cache certes bien son jeu, mais parfois les apparences sont trompeuses. En même temps je vous rappelle qu’il suffit seulement d’une chose pour devenir un héro, de le vouloir. Et hop comme par magie on devient un héro.

Contre qui combattre ?

Qu’est-ce que fait un héro ? Un héro se doit d’avoir au moins quelques occupations de héros, sinon son statut ne lui sert pas à grand chose. Ce serait comme un missionnaire qui ne part jamais en mission.

Vous l’aurez compris, un héro ne peut pas passer son temps à dormir. Il a besoin d’un peu d’action pour alimenter son quotidien. Combattre me semble être une occupation louable pour un héro. Vous avez le droit d’être pacifique, mais une petite bataille de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Ne laissez pas votre arme prendre la poussière.

Mais contre qui combattre ? Contre les méchants bien sûr. Mais rassurez-vous, je ne vais pas vous demander d’aller roder en début de nuit dans des ruelles obscures pour faire le justicier masqué, bien que vous en avez tout à fait le droit si tel est votre souhait.

Le premier ennemi contre qui vous devez livrer bataille n’est autre que vous-même ! Il ne s’agit pas de s’auto-flageller, ni de livrer un combat à mort contre soi-même hein, ce serait regrettable. Votre premier ennemi n’est autre que la partie sombre qui vous habite, celle qui est plus ténébreuse qu’un ciel de nuit sans étoile.

Cette partie pessimiste de vous qui vous murmure des trucs pas très cools, genre « Tu n’es qu’un petit morveux ! » Elle s’exprime à travers des sentiments qui ne veulent pas votre bien comme la peur, le doute, la haine, l’angoisse… Combien passent leur existence entière à exécuter les ordres de leur partie sombre sans jamais broncher ? Si vous cédez plus longtemps à ses exigences, vous finirez par passer à côté de votre vie et par devenir l’ombre de ce que vous auriez pu être !

Je ne dis pas cela pour hanter vos nuits, mais c’est presque comme s’il y avait un intrus aux intentions louches dans votre corps ! Qui plus est avec des talents de ventriloque, alors ne le laissez surtout pas faire de vous sa marionnette ! Soyez votre propre justicier et ne le laissez pas semer la zizanie dans votre espace privé ! Abandonner, ce n’est pas vraiment dans vos projets, n’est-ce pas ? Alors combattez votre partie sombre et vos pensées négatives, terrassez-les à coup de massue. Apprenez à rebondir face aux obstacles, à rester forts, et vous serez sur la bonne voie pour devenir un héro !

Après si vous voulez un peu plus d’action, vous pouvez toujours mener des missions locales pour préserver la paix dans votre bourgade. Lancez-vous aux trousses des dérobeurs de poules si vous habitez à la campagne. Avec un peu de chance vous apparaîtrez comme un héro dans le journal du village et cela vous permettra d’accroître votre succès auprès des villageoises.

Changer le monde

Un héro se doit de changer le monde, pas vrai ? En tout cas c’est ce que dit la légende. Parce qu’un héro qui ne se préoccupe que de sa propre merde, il perd vite son statut et se retrouve au chômage sans indemnité, alors faites un peu d’efforts.

Admettons que pour assumer notre rôle de héro jusqu’au bout, on se décide un beau matin de changer le monde, la première question qui nous vient à l’esprit si l’on est normalement constitué n’est autre que « par quoi commencer ? » Alors c’est assez simple enfaîte. Sachez que se changer soi-même c’est déjà un bon point de départ ! Mais si vous voulez mettre le nez un peu plus loin, je peux peut-être vous apporter quelques conseils.

Figurez-vous que pour être un héro, vous n’avez même pas besoin d’avoir un rang haut gradé dans la société ! Que vous soyez épicier ou toiletteur pour chien, ne désespérez pas, vous n’en avez pas moins l’étoffe d’un héro ! Chaque fonction a son importance dans la société, et ce n’est pas parce qu’une personne a plus de pouvoir et d’influence que vous, qu’elle fera forcément un meilleur héro. Être respectueux envers les siens, sa famille, c’est déjà digne des plus grands héros.

Il ne suffit pas de grand chose pour changer le monde. Transmettre sa bonne humeur autour de soi, c’est déjà un acte héroïque ! Sans blague, vous n’imaginez pas tout ce qu’un sourire peut faire ! En répandant de la joie dans l’air, on incite les autres à répandre à leur tour des rayons lumineux. Si vous voulez c’est le même principe que le virus et la contagion, sauf que là c’est tout de même un peu plus jovial. Et un sourire anodin peut à lui seul semer des graines d’espoir et sauver des milliers de vies ! Alors souriez dès que vous en avez l’occasion, n’attendez pas d’être filmés !

Pour être un héro de qualité qui se bat pour un monde meilleur, il faut aussi être capable de relativiser, de voir le bon côté des choses. Il faut être capable de croire en soi, de croire en l’homme, de croire en l’avenir, et tout ceci demande beaucoup de force ! Croire en un monde meilleur malgré les guerres et les folies qui sévissent partout sur le globe demande une force exceptionnelle ! Garder espoir malgré tout c’est la clé, il faut être capable de voir le potentiel qu’il y a en chacun, mais aussi en soi.

Conclusion

C’est là que vous commencez à vous dire qu’en fin de compte ce n’est pas si facile que ça de devenir un héro. D’autant plus qu’un héro doit être capable de se montrer optimiste lorsque plus personne n’y croit, il doit continuer de se battre lorsque tout le monde a déjà renoncé, même si tout est là pour annoncer la défaite. Un héro continue à avancer tout droit jusqu’à son dernier souffle quitte à s’étaler grossièrement lorsqu’il arrive au sommet ! Mais quoi, vous ne vous sentez pas capables de faire pareil ? Essayez au moins ! C’est assez amusant et vous finirez par vous prendre au jeu. Alors êtes-vous prêts à écrire votre propre histoire ?

Published inUncategorized

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *